Oraé - Avocats à la cour - Honoraires
16353
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16353,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,vss_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Honoraires

ORAE s’efforce toujours de prévoir précisément le montant des honoraires à engager pour le traitement d’un dossier et d’estimer celui-ci en toute transparence vis-à-vis de ses clients.

 

La question des honoraires est toujours abordée de la façon la plus transparente possible et permet à nos clients, à tout moment, de savoir dans quelle mesure ils s’engagent.

 

La politique du Cabinet est d’établir une relation client-avocat différente, car nous considérons que le partenariat doit se construire autrement, dans le cadre d’un rapport de confiance, de proximité au sein duquel nos clients n’ont plus aucune réticence à consulter leur avocat pour toute question, ayant acquis la conviction que celui-ci le conseillera utilement dans l’intérêt de son entreprise et sans avoir les yeux rivés sur le compteur

 

A titre d’exemples :

 

– Nous nous efforçons de répondre aux questions qui nous sont posées de manière pragmatique, efficiente et directe, sans que nos clients ne se voient facturés à cette occasion l’historique de la genèse du droit sur la question posée …

 

– Nous recherchons des solutions qui prennent bien entendu en considération l’enjeu économique, et ce afin d’éviter qu’un contentieux qui présente de sérieuses chances d’être gagné ne se révèle en définitive plus coûteux en honoraires pour nos clients qu’une négociation effectuée en amont.

 

Le montant des honoraires est donc fixé, avant l’ouverture du dossier, entre le Cabinet et ses clients et fait l’objet d’une convention d’honoraires.

 

La convention d’honoraires, signée à l’ouverture d’un dossier, permet de prévoir les modalités de facturation attachées à chaque dossier, ou type de dossiers.

Quatre modes d’établissement des honoraires sont couramment mis en œuvre par le Cabinet

 

  • La rémunération au temps passé est fixée sur la base d’un taux horaire sur lequel le Cabinet et son client s’accordent au préalable. Ce type de facturation permet au Cabinet de fournir régulièrement à ses clients un état justificatif du temps dévolu au traitement des dossiers.

 

  • La rémunération forfaitaire (par dossier, ou dans le cadre d’un abonnement) s’entend d’un montant convenu entre le Cabinet et ses clients, correspondant à des diligences identifiées à l’avance et nécessaires au traitement des dossiers concernés.

 

  • L’honoraire de résultat, complémentaire peut être calculé en fonction du résultat obtenu dans un dossier, du délai dans lequel ce résultat intervient et plus précisément en fonction du gain et/ou de l’économie générés à l’issue de l’affaire, transactionnelle ou judiciaire.

 

  • L’Abonnement
    L’avocat se doit d’être le partenaire privilégié de l’entreprise et de ses dirigeants.

 

Dans un monde régi par des règles de droit nationales et internationales de plus en plus nombreuses et complexes, il est nécessaire de s’attacher les conseils d’un avocat au quotidien au moment de la prise de décision, ce qui permet de réduire très sensiblement le risque contentieux.

 

C’est ainsi que nous proposons aux entreprises que nous conseillons une convention d’assistance juridique fondée sur un abonnement mensuel ou annuel préalablement défini, leur permettant de solliciter nos conseils à tout moment du processus de prise de décision.